Mes cousettes Urban Fairy

J’ai déjà mentionné Elsa Couture et son site de formation couture et de patrons dans un précédent article. Car j’ai débuté avec ses formations.

Ma première vidéo formation d’Urban Fairy a bien évidemment été la formation gratuite « Osez commencez à coudre » qui permet un bon débroussaillage de toutes les idées reçues depuis mon enfance

Mon premier vrai cours a été celui d’Urban Fairy « Commencez à coudre vos vêtements » en juin 2019.
Maintenant, il s’appelle « Cousez vos vêtements« 
Deux patrons sont fournis avec la formation :

  • un pantalon de pyjama dénommé Chouquette
  • une veste Kimono appelé Aïko

Certes, c’est basique comme couture, mais qu’est-ce-que c’est enrichissant et valorisant.
D’ailleurs, Aïko me sert régulièrement pour faire des gilets vite fait…

Désolée pour la qualité de la photo, mais l’on remarque que c’est un « pantacourt » tout à fait portable.
Et malheureusement, je n’ai pas pris de photo du kimono. Pourtant, je me rappelle de la joie et de la fierté que j’avais éprouvées quand cette veste a été terminée et la stupeur de mon entourage quand il a vu ma réalisation : les coutures de cette veste sont des coutures anglaises. J’étais d’ailleurs en vacances dans la famille et j’avais pris la MAC Singer (ancienne mais de qualité) de ma mère pour coudre. Et là, j’ai vu la différence de point entre une machine Lidl et une autre nettement moins bas de gamme.

Puis la formation La boîte à outils de la couture
Suivie de la formation Coudre du jersey à la MAC
Et… bref, j’ai quasiment acheté, à l’occasion de promo, toutes les formations.

Voici mon évolution en image

Puis j’ai réalisé deux pantalons Saïki, l’un un peu grand (marron) et l’autre pile poil mais cet hiver. Donc avec plus de dextérité et des finitions plus abouties.

Et très régulièrement (une tête un peu vide sûrement), je me réfère à ces cours. J’ai essayé, sur un cahier, de les synthétiser pour savoir rapidement quelle vidéo je dois revoir. Mais bon, vu mon organisation, c’est loupé.

J’ai également acquis quelques patrons en supplément sur le site d’Elsa Couture : chemise Adrienne, jogging Kara, robes Alésia – Aurore… et la robe Indis, que je n’ose pas tailler. Le patron pdf est scotché, coupé, le tissu mis de côté avec le fil qui va bien… Bref, tout est prêt. Mais c’est une robe plutôt cintrée et ce n’est pas forcément ce qui me va le mieux. Pourtant, ça me trotte à nouveau dans la tête et je pense que je vais me lancer dans peu de temps. Dès que les beaux jours arrivent ; car là, il fait – 1° C. Ce n’est pas encore le printemps !

Image par défaut
Nini
Tombée dans la marmite "couture" sur le tard, je n'arrive pas à m'en ressortir. C'est devenu une véritable passion
Publications: 48

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.