Une tenue Confort pour la maison

En débauchant, je n’ai qu’une envie depuis que l’été est parti : avoir une tenue confortable.

Mais il ne me restait que des vieilleries, trop petites ou bien abîmées. Bref, pas un look fatal.

J’ai donc décidé de me faire une (au moins) tenue confortable pour la maison, mais suffisamment correcte pour que je puisse sortir avec, faire quelques courses, promener Gazelle.

Il me restait une chute de 1,20M de tissu sweat de Driessenstoffen (sweatstof old blue) suite à la réalisation du sweat Paola de FibreModd courant décembre 2022.

Ainsi qu’un gros coupon de je ne sais quoi bleu foncé, acheté je ne sais quand ni à qui, très légèrement extensible mais rappelant une maille avec des côtes.

Impossible, en ce qui concernait le tissu sweat, avec ce métrage, de refaire un pull ou un gilet.

Et j’avais l’impression que le coupon bleu foncé ne serait pas très agréable à porter en pantalon (bien oui, souvent assise, je suis très sensible à la qualité des pantalons pour éviter des rougeurs derrière les cuisses notamment – et oui, c’est du vécu !).

Du coup, j’ai regardé dans mon classeur de La Coupe d’Or s’il y avait des pantalons cool, style jogging amélioré.

Je suis tombée sur le modèle 209 du supplément 312 qui me semblait un peu travaillé (surpiqure sur le devant de la jambe, coulisse pour élastique, poches à l’avant).

Au final, vu le métrage nécessaire, j’ai tenté un pantalon : je n’atteins pas le mètre soixante 😎

Et pour le haut, j’ai décidé, avec le coupon, de me refaire un pull de La Coupe d’Or, manche raglan, déjà réalisé à plusieurs reprises.

Le Pantalon

Aucune difficulté à sa réalisation.

Mais le voulant plus qualitatif, j’ai pris quelques précautions :

  • pose de ruban droit-fil sur l’ouverture de poche devant
  • surpiqure de l’ouverture de poche
  • surpiqure des coutures d’assemblage côtés et entrejambe

La ceinture, faute de tissu suffisant, a été réalisée avec un élastique acheté sur AliExpress. Avec surpiqure tout autour pour fixer la couture

Et l’ourlet a été réalisé à l’aiguille double car j’ai, en définitive, décidé de ne pas poser le bas de jambe pour faire moins sport.

Au final, il est peut-être un chouia trop court au niveau longueur jambe et je pense que la prochaine version mériterait de raccourcir la hauteur de fourche, surtout devant.

Mais j’en suis très contente :

  • d’une part, il est assez élégant pour un pantalon sport
  • d’autre part, j’ai véritablement terminé mon coupon ; les restes sont inutilisables sauf à des fins de rembourrage

C’est ce qu’on appelle finir un coupon !

Le pull

Et bien, j’en suis ravie.

Non seulement, il tombe bien (bon, c’est le 3ème exemplaire que je réalise) mais en plus, il est portable à tous les jours tant le tissu est qualitatif.

Mais j’ai eu raison de ne pas faire le pantalon avec ce coupon car assise, le relief du tissu m’aurait irrité.

Au niveau technique, rien à dire. Je finis par maîtriser ma surjeteuse même si elle m’a encore joué un gros mauvais tour en pleine couture (fil qui casse – nécessité de changer l’aiguille).

Au final, une tenue confortable qui me convient parfaitement et qui me laisse tout de même l’opportunité de sortir tout en étant habillée correctement ; ce qui n’était pas le cas de mes précédentes tenues cool.

Image par défaut
Nini
Tombée dans la marmite "couture" sur le tard, je n'arrive pas à m'en ressortir. C'est devenu une véritable passion
Publications: 48

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.