La Coupe d’Or – Méthode de patronage

Une méthode de patronage bien sympatique.

Un peu fatiguée d’imprimer des patrons .pdf, de les découper, de les scotcher pour finir par les décalquer afin de pouvoir les adapter ou parce que la taille choisie ne me convient pas, j’ai voulu apprendre le patronage.

En effet, il faut être précis en couture à tous les niveaux : pour la réalisation du patron (ou la découpe des feuilles A4 et leur collage), pour la découpe du patron et lors des coutures. Mais la précision et moi, ça fait deux ; ce qui est un peu embêtant en couture. Mais bon, je me force à tous les niveaux. En revanche, au niveau du patron papier, faire une fois ou deux, ça passe mais plus, c’est lassant et chronophage.

Avec la Coupe d’Or, c’est plus simple. Le principe est simple : vous prenez deux mesures (tour de poitrine et tour de taille et ces deux mesures vous servent à tracer un patron à vos mesures à l’aide du mètre-ruban et règle fournis dans le pack.

Vous dessinez directement votre patron, sans coupage, sans collage. Le pied !

Bien sûr, des ajustements sont à faire. Car une personne avec un tour de poitrine de 90cm n’aura pas le même tour de taille qu’une autre personne ayant le même tour de poitrine.

Mais ça me convient : pas de toile, je me « teste » directement le patron sur moi. Pas de risque de décollage du scotch.

Et en règle générale, ça me convient pour le tour de taille (qui n’est jamais mais alors jamais dans le standard des tableaux de taille de n’importe quel patron ; il me faut toujours au moins 2 tailles au dessus pour la taille 🙁

Du coup, en 2 heures de temps, patron et pull raglan réalisés. Ou cela m’aurait pris presque une journée en temps normal. Idem pour un ensemble pour Noël (certes raté, mais de ma faute et du tissu pour lequel je n’avais pas les bons outils

Certes, le coût du coffret avec règles et patrons n’est pas donné mais bon, je me suis fait mon cadeau de Noël. Et l’autre inconvénient, c’est qu’aucune instruction n’est donnée. Il faut déjà avoir de bonnes notions de couture.

Place aux images

Image par défaut
Nini
Tombée dans la marmite "couture" sur le tard, je n'arrive pas à m'en ressortir. C'est devenu une véritable passion
Publications: 48

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.